• Le Coût de la vie en Thaïlande

La Thaïlande est connue pour être un pays très abordable. En règle générale, le coût de la vie est en moyenne 4 fois moins élevé qu’en Occident. Pour quelques euros, on peut manger remarquablement et il existe des hébergements très corrects pour des tarifs vraiment intéressants. Certes, il y a une certaine disparité entre les zones touristiques et les régions moins exposées. De plus, la mondialisation et l’essor du tourisme ont tendance à influer régulièrement sur les prix. Malgré tout, le Royaume de Siam reste très attractif et la qualité de vie, bien supérieure à certaines de nos contrées.

Bonne nouvelle pour tous les voyageurs qui sont attirés par la Thaïlande, cette destination reste très bon marché, et ce malgré une inflation galopante et un coût de la vie qui ne cesse d’augmenter. On peut encore manger, dormir et se détendre pour des tarifs remarquables. En effet, le pays offre un éventail de prix très étendu en matière d’hébergement, de restauration et de distractions. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. C’est aussi ça la force de ce Royaume. Il est courant d’entendre ou de lire ici et là que l’on peut vivre confortablement en Thaïlande pour 1,500 euros par mois…

Il est vrai qu’on peut mener une existence agréable avec un tel budget (mais sans excès), tout dépend évidemment du style de vie que l’on souhaite mener. Il faut savoir qu’actuellement en Thaïlande, le salaire moyen avoisine les 400 euros par mois.

Dans ce pays où le taux de chômage est de moins 1% (soit le plus bas dans le monde après le Qatar), l’ancien gouvernement avait décidé d’augmenter le salaire minimum de 40% ! Malgré cela, une grande partie des Thaïlandais ne peuvent toujours pas accéder à un logement moderne (la majeur partie d’entre eux vivent en colocation dans des habitations modestes ou en famille), ni voyager, ni manger dans des restaurants étrangers, ni même multiplier les loisirs (le Karaoké, les discothèques et le cinéma restent néanmoins très populaires).

Le fossé qui sépare les «Farangs» et les Thaïlandais demeure très important. A leurs yeux, nous sommes considérés comme des «riches», du fait que nous prenons l’avion pour séjourner chez eux, que nous demeurons dans de beaux hôtels et que nous nous offrons toutes les activités et les choses dont nous avons envie. Cependant, il n’y a ni jalousie ni envie de leur part. Au contraire, même !

Si le pays est célèbre pour son accueil et son infrastructure touristique parmi les meilleurs au monde, l’objectif en est simple : inviter les étrangers à dépenser leur argent dans le territoire. Avec un taux d’affluence avoisinant les 16 millions de touristes par an, soit 10% du PIB de la Thaïlande, on peut aisément affirmer qu’ils ont atteint leur cible.

Une des grandes différences de la Thaïlande par rapport aux pays occidentaux, c’est qu’ici manger dans un restaurant local vous reviendra souvent moins cher que de vous faire la cuisine vous-mêmes, ou que d’acheter des plats cuisinés en grandes surfaces.

Évidemment, certains produits sont plus coûteux car importés (huile d’olive, beurre, crème fraîche, fromages…), tandis que plusieurs de vos légumes préférés ne se trouveront rarement dans les étalages des supermarchés (aubergine noire, courgette…) au profit d’autres plus exotiques, mais tout aussi délicieux et très peu onéreux.

A l’inverse, s’approvisionner en viande (poulet, bœuf, porc) et la cuisiner chez soi reviendra beaucoup moins cher qu’un «Steak/Frites» vendu dans un restaurant. L’agneau étant une viande importée, celle-ci est plus coûteuse. Quoiqu’il en soit, si vous désirez «manger économe», vous pourrez facilement vous régaler pour 5 euros à 8 euros par jour dans les cantines des marchés locaux.

En ce qui concerne les produits de consommation courante (hors alimentation), les prix sont légèrement moins chers qu’en France, excepté pour tout ce qui à attrait au luxe (parfums, lunettes de vue ou de soleil, montres) qui est généralement importé. Pour ce qui est de l’habillement, on peut trouver son bonheur pour presque rien (entre 3 euros et 8 euros l’article) dans les nombreux marchés qui parsèment le pays.

Certes, il ne faut pas être trop regardant sur la qualité, mais le choix reste conséquent, sachant que dans le Royaume vous n’aurez besoin que d’habits légers (bermudas, shorts, T-shirts, Tongues, chaussettes, sous-vêtements…).

Attention tout de même aux imitations de marques connues qui pullulent dans ces endroits. Par contre, si vous décidez de faire du shopping dans les grandes surfaces (les Malls thaïlandais sont connus pour être parmi les plus luxueux et immenses d’Asie, notamment à Bangkok), attendez-vous à trouver des montants quasi similaires à ceux pratiqués en France dans les grandes surfaces. Et à la différence des marchés, ici les prix sont fixes, il est très rare de pouvoir marchander.

Si en matière de produits électroménagers, les prix sont très corrects avec de nombreuses sous-marques, pour ce qui est du multimédia, les tarifs peuvent être assez intéressants, notamment par le biais de promotions régulières (pour les Ipad, les Smartphone, les ordinateurs portables et autres tablettes…) avec des rabais qui peuvent avoisiner quelquefois plusieurs centaines d’euros.

Pour en Savoir plus

Site Web « Numbeo » (site spécialisé dans le coût de la vie dans le monde, et notamment en Thaïlande).

Article réalisé par l’équipe de Kohlidays pour le White Cottage